CERVAIRETA

Festivals
De 19h30 à 17h00

L'association Sur Le Qui Vive et ses ami.e.s vous convient à la 1ère édition du festival qui se déroulera le 1/2/3 juillet.

Au programme, une farandole et d'artistes et d'activités sur place

Tout au long du festival, la libraire associative l'Accalmie sera présente.
C'est un module itinérant sur roue qui diffuse des projets d'éditions auto-édité.


19H30

Vernissage de l'exposition qui sera ouverte aux visites tout au long du festival dans l'ancienne maison "Blanquet".

Les artistes exposé.e.s seront :

❤︎ ()
Elle s'intéresse aux questions de conservation d'œuvres et de restauration qui sont, pour elle, des thèmes aux frontières de l'érosion naturelle. On retrouve donc un travail d'accumulation de strates dans ses sculptures.

❤︎ (s)
C'est avec la volonté de porter une attention particulière aux matériaux et à leur manière de se comporter que sa pratique se développe. Entre accumulation, assemblage et mise en condition d'altération, il établi une relation de correspondance avec celles-ci questionnant l'instabilité des formes et des temporalités dans lesquelles elles émergent.

❤︎ JUDIBALVAL ()
Elle s’intéresse aux choses glissées dans les interstices du réel qui font tenir le monde - au vivant, à la résilience, à l’écologie, au travail de l’artiste, à la transmission. Elle crée une œuvre hybride faite d’émotions et de complexité, au croisement de l’art conceptuel et l’art relationnel.

21h
Début du Barbecue participatif et convivial. Ramène tes patates, tes légumes, ton fromage et tes brochettes.

❤︎ ' ( )
Entre Funk, Raï, Rock et Chaabi. Entre L'Afrique et l'Occident. Entre danse et introspection, Nomad' Stones propose une recherche de vérités qui se cachent dans l'entre deux mondes.

❤︎ Pecorina ( )
Artiste multifacettes au répertoire éclectique, elle saura vous faire danser pour clore en beauté cette soirée d'ouverture du festival.

❤︎ ' ℎ ( )
Fantasmagorie d’un "happy end « sur le fil de fer entre les amoureux Abdallah (le funambule) et Jean Genet (l’auteur).
Les tourtereaux se métamorphosent pour ne plus vivre désormais que dans les airs, en équilibre sur 0,7 millimètre de tresse d'acier.
Ils s'y pavaneront, y danseront, y chanteront, tels de vrais oiseaux, couple d’inséparables.
Que le public émerveillé l’applaudisse :
— Quel fil étonnant ! Comme il soutient son danseur et comme il l’aime !

❤︎ (ℎ -)
Robine écrit des petites chansons en français accompagné de sa guitare et de son synthétiseur. Il aime également celles des autres, allant de Cate Le Bon à Juan Wauters.

❤︎ & ℎ (Folk/Neo Soul)
Baboucan est un bruit ouaté dans la nuit, teinté de lucioles et de cri d'étoiles.

❤︎ ́ ( ℎ/)
"Depuis ma chambre" est son album sorti en mai dernier. Des morceaux qui parlent d'amour, d'être là et d'être avec les autres. Tous ces trucs auxquels on pense dans sa chambre en regardant le plafond.

❤︎ ))) 31 ('')
Inspiré des musiques répétitives et de synthétique d'ambiante, Sum O))) 31 est un duo clavier/batterie. Leur mode de jeu oscille entre techno festive et contemplation.

❤︎ Boring people ( )
Boring people vous passera sa plus belle sélection de vinyles house/deep house.
House deep and soulful for dance lovers...

❤︎ ( ℎ)
Miroir de l'époque, ici la musique est rapide, brutale et belle dans sa pureté carrée, comme un seppuku sur Nintendo.

❤︎ ( , )
Armée de ses vinyles, Miss Stress nous plonge dans un monde étrange et futuriste.


En parallèle du festival , le compagnie vous proposera une programmation variée de musique électronique de 12h à 16h.
(Plus d'infos sur leur évènement : https://www.facebook.com/events/430052911944885?ref=newsfeed )



Dimanche 3 Juillet

Crêpes en vente de 14h à 17h !

14h
Tournoi de Belotte et de Tarot, pétanque, molki et jeux estivaux en tous genres.

16h
❤︎ ℎ̀ ( )
Le festival se clôturera sur un bal traditionnel convivial.
A vos pas de danse les plus désuets !


INFOS PRATIQUES !

Pass 3 jours : 25 €
Vendredi : 10 €
Samedi : 15 €
Dimanche : 10 €

Buvette et restauration sur place !

Visuel(s)
Contact(s)
    • Site web : https://festivalcervaireta.sitew.fr
Retour à la liste
Crédits photos Fond : Festiv'Allier 2018 - Crédit Marylène Eytier