Bienvenue dans l'Espèce Humaine - Photos

 

Crédit photo : Bernard Vanel

Elles sont deux,  la brune Anne Cuisenier et la blonde Géraldine Pochon, en costume noir, perchées sur des tabourets hauts. D’un ton expert, distant et décalé, elles nous racontent avec l’évidence de celles qui savent comment notre espèce a survécu puis évolué pour aboutir au système capitaliste prépondérant. « Il ne faut pas non plus dramatiser… » « Avec notre gros cerveau et notre stock d’armes, normalement on aurait dû disparaître depuis longtemps. »

Le tableau que les deux femmes brossent de l’histoire de l’homme, agressif, voire dégénéré, qui a épuisé tous les recours, de la religion à la dictature, ne manque ni de mordant ni d’ironie. L’humour est noir comme le propos. Bienvenue dans l’espèce humaine constitue un nouveau volet du feuilleton théâtral Pour ou contre un monde meilleur, inauguré en 1999 par le théâtre de la Tentative, de Benoît Lambert. Où l’on continue d’explorer le questionnement sur le projet de transformation du monde propre aux utopies politiques. Et où l’on se demande, finalement, comment il reste possible de vivre dès lors que l’on est convaincu que tout est perdu d’avance.

Pour ceux qui auraient loupé la représentation de mardi, Bienvenue dans l'espèce humaine est programmé ce vendredi 24 janvier à Langogne.


 

 

Structures

Crédits photos Fond : Marie Velay - Cyrano sentait bon la lessive - Saison culturelle de Mende 2017