Zoom sur Rudeboy Crew

Pour sa dixième édition l'Association Rudeboy Crew a vu les choses en grand... Ce ne seront donc pas 3 jours de festivités mais 4 ! L'édition 2013 prévoit une programmation étoffée alliant musique, cabaret, théâtre, art de la rue, clown, marionnettes...
Une décennie d'existence qui sera donc dignement célébrée !

Retour sur 9 années d'investissement pour la culture, pour la musique et les arts de la rue.... pour transmettre une passion, pour le partage, pour la découverte ! Rencontre avec l'équipe de Rudeboy Crew...

Le Festival d'Olt arrive à sa dixième édition... Quel souvenir gardez vous de la toute première ?

Plusieurs souvenirs sont restés bien ancrés en nous, d'abord nos têtes d'adolescents, le stress lié à la fréquentation avant que les portes ouvrent, puis rapidement l'énorme surprise et satisfaction liée au fait que la salle soit pleine et l'ambiance !!!
On garde aussi une belle anecdote avec la première date d'une tournée française de Bidew Bi, un groupe sénégalais, qui est arrivé sous 10cm de neige au Bleymard !!

Quelles sont les évolutions majeures entre le tout premier festival de Rudeboy Crew et cette prochaine édition ?

Tout d'abord, le changement entre la première édition et la deuxième, avec l'arrivée des chapiteaux et le passage de 2 à 3 jours de festivités. Ensuite, la principale évolution a eu lieu à partir de 2008, avec un premier emploi créé et la mise en place d'une saison culturelle sur le canton du Bleymard.
Enfin, les membres de l'association ont subi eux aussi une large transformation, nous sommes passés d'un noyau dur, qui avait créé le festival ensemble, à l'accueil de personnes extérieures qui ont rejoint le projet et se sont installés durablement dans le secteur.

L'association semble avoir pris ces dernières années un nouveau tournant par la mise en place d'une saison culturelle complémentaire au Festival d'Olt, par l'accueil de résidences, par l'organisation de concerts à Mende, par une présence accrue des arts de la rue ... Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Notre projet s'est effectivement recentré sur une véritable volonté de développement local, le Festi'val d'Olt est devenu le point d'orgue de notre saison culturelle. Afin d'avoir plus d'impact et de créer plus de rencontres avec le territoire, une présence régulière était nécessaire. Pour faire cela, nous accordons une grande place à l'accueil en résidences, l'occasion de mêler soutien à la création et actions de médiation culturelle. L'évolution de la part des arts de la rue a été accompagnée par les Scènes Croisées de la Lozère, puis par la Diagonale/ réseau Languedoc-Roussillon pour la création dans l'espace public, qui, par l'originalité de notre action en milieu rural, ont fait de notre association un membre reconnu dans le paysage culturel régional. L'ensemble de nos partenaires nous a accompagné dans cette évolution vers un professionnalisme grandissant.

Quels sont les projets de l'association pour les prochaines années et éditions à venir ?

L'association souhaite développer les résidences d'artistes en musiques actuelles et arts de la rue, en lien plus direct avec le Festi'val d'Olt. Elle souhaite pouvoir pérenniser son activité et ses emplois encore précaires à l'heure actuelle.

Votre association regroupe une forte énergie de personnes bénévoles mêlée à la présence de salariés, comment organisez-vous cela ?

C'est à ce jour notre force. L'ensemble des personnes impliquées gère le projet associatif, bénévoles et salariés participent au jour le jour à chaque action, les artistes accueillis en résidence rencontrent à chaque repas un cuisinier différent, le tout dans une ambiance des plus conviviales. Nous sommes en tout une bonne quinzaine de personnes à participer à la vie associative tout au long de l'année, rejoints par une centaine de bénévoles pour le seul Festi'val d'Olt.

Un coup de cœur parmi les artistes et compagnies reçus pour cette dixième édition ?

L'ensemble de notre programmation est composé de coups de cœur. En musique, nous vous conseillons deux très belles découvertes : Tomas Schoeffler Jr et Guillaume Perret and Electric Epic, sans oublier un groupe en train de percer : Concrete Knives. En matière d'arts de la rue, la diversité des propositions saura combler le plus grand nombre. Nous avons un faible pour les spectacles de Vendaval et Sans Paradis Fixe. Enfin, la soirée spéciale dix ans organisée le mercredi 8 mai au soir sera très surprenante avec un concert-spectacle de 3h, mêlant arts de la rue, cirque et musiques actuelles intitulé le Zombie Circus Show.


 

Structures

Festivals

Crédits photos Fond : Marveloz Pop festival 2018