Passage au numérique pour Cinéco

Cinéco, cinéma itinérant en Cévennes, fête son 30ème anniversaire ! En effet cela fait 30 ans que Cinéco projette des films dans les vallées cévenoles et aux alentours : Florac, Sainte Enimie, Ispagnac, Saint Martin de Lansuscle, Saint Etienne Vallée Française, Saint Martin de Boubaux, Le Pont de Montvert, Saint Frézal de Ventalon, Saint Germain de Calberte, Sainte Croix Vallée Française, Lasalle, Saint Jean du Gard.

Classé Art & Essai, Cinéco est un cinéma professionnel, qui peut vivre grâce à des équipes de bénévoles qui assurent les séances dans leurs villages respectifs, encadrés par des salariés qui prennent également en charge le fonctionnement global de l'association.

Cinéco participe au dispositif national "Ecoles et collèges au Cinéma" et assure des séances à destination des détenus à la Maison d'arrêt de Mende.

Cinéco, une association en pleine transition

Cela fait plusieurs années que Cinéco se prépare à changer son parc de projecteurs classiques 35 mm pour passer au numérique. Une transition difficile mais nécessaire, qui permettra à l'association de diffuser plus facilement des films et contenus différents, dans une qualité équivalente, voire supérieure à celle des multiplexes.

Fin août, Cinéco a testé pour l’ANCI (Association Nationale des Cinémas itinérants dont l'association est membre administrateur) un prototype NEC en situation réelle. Les résultats étaient très encourageants : une image parfaite, plus lumineuse que celle des projecteurs 35mm, et un son exceptionnel.

Ces machines n'ont été disponibles que fin décembre alors que le nombre de films, tirés au niveau national en 35mm, est passé sous la barre des 20%. Cela a engendré une diminution de la diffusion cinématographique à cette période là.

En effet la complexité du fonctionnement de l'association couplée au coût financier très important du passage au numérique pour Cinéco (environ 250 000 € d’investissement) ne permet pas un basculement du jour au lendemain. Cette transition implique aussi un changement dans l'organisation de l'association comme la formation des bénévoles, la mise en place d'une nouvelle logique pour la circulation des films, etc.

L'association attend à ce jour trois nouveaux projecteurs pour la période estivale qui permettront un basculement complet vers le numérique. En opérant cette transition, Cinéco reste dans le circuit professionnel « Cinéma »... et l'aventure continue pour l'association qui poursuit depuis 30 ans un engagement culturel fort sur un territoire complexe à l'habitat très dispersé.
 

Structures

Crédits photos Fond : Festival International du Film de Vébron