M'stra de Mende - L'éclat des couleurs et teintes

Le 3ème lèche vitrine d'art contemporain de la ville de Mende se déroulera cette année du 12 avril au 4 mai 2014. Pour cette édition la thématique sera « L'éclat des couleurs et teintes » faisant suite à celle d' « un monde merveilleux » en 2012 et du « réenchantement poétique » en 2013.

Cette manifestation portée par l'association les Interstices en partenariat avec la ville de Mende a pour ambition de présenter des œuvres d'art contemporaines, au public initié comme novice tout en redynamisant et illuminant le centre ville mendois.


Rencontre avec Laurent Joyeux, association Les Interstices, co-organisateur avec Dominique Brun de cette manifestation.

Pouvez-vous nous parler de la programmation de l'édition 2014... que pourra découvrir le public ?
Le public découvrira des installations in situ, des sculptures, peintures, dessins, une installation vidéo interactive, une broderie grand format sur les échafaudages de la cathédrale...
L'univers multiforme de la création actuelle rendra hommage à la lumière et aux couleurs.

Combien d'artistes sont attendus ? D'où viennent-ils ?
10 artistes investissent cette année les vitrines de la ville. Ils viennent de Montpellier, Sète, Clermont-Ferrand, Bruxelles et Mende !

Où pourrons-nous voir les œuvres ? Des circuits-sont il prévus ? Des visites guidées également ?
Dans les vitrines vacantes, les magasins du centre, sur la cathédrale et vraisemblablement dans le  hall de Hyper U. Comme pour les années précédentes, nous organisons un parcours articulant découverte du patrimoine de la ville et des vitrines de la Mostra, ainsi que des visites guidées pour les scolaires et les autres visiteurs.

Y a t-il d'autres animations ou actions en parallèle des expositions ?
Dans le cadre du partenariat avec l’association Les Écrans de Lozère, dans le cadre de l'UFAI (Usine du film amateur itinérante), se dérouleront : la restitution des Résidences d'artistes orientées cinéma et photo des Lycées Agricoles de la Région à Mende les 15 et 16 avril et la mise en place d'ateliers de l'UFAI de Michel Gondry en direction des mendois.
Il est aussi envisagé que, en marge de la Mostra, l’office de commerce puisse mettre en relation les commerçants demandeurs avec des plasticiens lozériens dans le cadre d’une sorte de OFF.

Quels retours du public et des commerçants avez-vous eu des deux éditions précédentes ?
Les commerçants sont particulièrement ouverts, et manifestent leur intérêt en nous contactant pour accueillir des œuvres, via l'office du commerce ou directement.
Concernant le public, il semble difficile de généraliser, s'agissant d'exposition d'œuvres qui suscitent inévitablement le débat, l'adhésion ou l'incompréhension.
J'ai le sentiment que la manifestation est assez bien reçue par la population et s'est bien inscrite dans la programmation culturelle de la ville.

Comment est née cette envie d'investir les vitrines délaissées du centre-ville ?
A l'origine, Dominique Brun, a fait un premier constat : le cœur de ville de Mende est déserté, les vitrines de plus en plus vides. L'idée est née de renverser cette situation plutôt triste pour investir ces vitrines, et d'y proposer des œuvres d'art contemporain.

Structures

Crédits photos Fond : Contes et Rencontres 2015