La terre abandonnée

Durée : 1h15
Tarif :
6 € / 4 €

En partenariat avec Documentaire sur grand écran

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la « catastrophe », quelques rares individus vivent sur cette terre brûlante de radiations. L’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

2016/ Documentaire / 1h13 / Belgique / VOst

Gilles Laurent trace de magnifiques portraits. C’est la rencontre avec l’un d’eux, Matsumara San, qui décida le cinéaste à recueillir davantage que les témoignages des victimes de Fukushima, comme l’avait fait notamment Alain de Halleux. C’est à travers le regard de Matsumara San que nous questionnons la catastrophe. Nous le suivons dans son quotidien, sa solitude et ses rencontres. Nous éprouvons la beauté de cette nature abîmée, sa lumière et le rythme inchangé des saisons. Il s’est fait le porte-parole de la résistance à abandonner la terre, au Japon et à l’étranger. Citation de Serge Meurant

La séance sera déroulera à Supagro Florac, en présence d’un invité.

Elle s’inscrit dans le cadre du Rendez-vous des docs.

 

 

 

Organisation :

 

Covoiturage :
Retour à la liste
Crédits photos Fond : Festival International du Film de Vébron