Les Borgia et Léonard de Vinci

Tarif :
7 € / 5 €

Les Borgia conférence projection. Cette célèbre famille italienne est connue pour la vie libertine et conspiratrice de ses papes et la cruauté de ses princes. Mais le pape Alexandre VI réforma l’Église et restaura le Vatican en appelant les peintres. Son fils César fut un grand prince et un général de talent qui fut mécène de Léonard de Vinci. Nous vous proposons de redécouvrir les Borgia en un temps qui connaît Savonarole, Luther, Erasme, Machiavel, Leonard de Vinci et Michel Ange.

En 1475, le pouvoir du pape est considérable. Il décide tout ce qui concerne la chrétienté, et s'entend très bien sur tous les sujets de finances, de guerre, de politique et de diplomatie. En Espagne à Valence, une famille prend souche dans le domaine ecclésiastique, les Borgia. A la fin du XVe siècle, l'un d'entre eux, Rodrigue, prospère dans le diocèse de Valence et acquiert une fortune considérable. Appelé à Rome, il rencontre les puissantes familles, tels les Orsini, les Colonna, qui gravitent autour du Vatican. Il est très à l'aise dans ce milieu. Progressivement, il influence les votes de papes et acquiert un très grand prestige. Un jour il se présente lui-même, il a 53 ans et c'est le bon moment.

Rodrigue devient pape sous le nom d'Alexandre VI en 1492. Sans doute aura-t'il acheté ses voix. En tout cas de nombreux cardinaux se voient dotés de villas prestigieuses peu de temps après son élection. Or, en 1492 c'est à la fois la découverte des Amériques, mais aussi la mort de Laurent de Médicis à Florence. Cette dernière ouvre la voie au prédicateur Savonarole qui prophétise la venue du diable sous la forme des troupes françaises d'une part et du pape, d'autre part. Mais la mort de Laurent, maître de la Toscane et allié de Rome depuis la paix de Lodi, fragilise aussi les frontières papales.

Aussi Alexandre VI travaille-t'il à l'organisation du État pontifical autonome et doté d'une armée. La principauté ecclésiastique comprend une maisonnée composée de prélats et de cardinaux, de serviteurs et de nombreuses femmes. Cette maisonnée devenue une Cour fastueuse et libertine où alternent assassinats et complots sera ainsi la source perpétuelle de scandales. Car Alexandre VI est un homme à femme. Sa maîtresse en titre, Vanneza Cattanei lui donnera 4 enfants dont César et Lucrèce, qui feront l'histoire. Par ailleurs, le pape fait venir de nombreux artistes tels Pintorrichio.

Lorsqu'il atteint 17 ans, César commence d'abord des études théologiques. Mais à la mort de son frère Jean en 1493, sa carrière prend une tournure différente. Machiavel dans Le Prince décrit le gouverneur idéal splendide et magnifique et dans les armes il est tellement courageux qu'il n'y a aucune chose, si grande soit-elle qui ne lui paraissent petite. La messe est dite : le portrait de ce personnage est sans doute César Borgia. Pour lui, le trait du prince est de faire de la politique. Et faire de la politique c'est guerroyer et gagner. Pour défendre les États pontificaux, il conquiert Rimini, Faenza, Padou. Puis il se bat contre les Français à Naples. Ces derniers ont une technique de guerre redoutable. C'est alors que César aura l'idée d'engager Léonard de Vinci. Ce dernier fournira pendant 6 mois des machines de guerre redoutables.

On peut comprendre que dans ce climat de guerre et de détournement de la vocation première des papes, les Fidèles craignent la colère divine. Érasme et Luther se feront les étendards de cette protestation. Pourtant, tout est bon pour le pontife pour arriver à ses fins, y compris d'utiliser sa propre fille Lucrèce comme pion. Cette femme était d'une rare beauté et d'une intelligence exceptionnelle. Elle étudie la musique, la poésie, la littérature. Elle reçoit aussi l'enseignement de l'humaniste Pompéo Leto. Mariée d'abord à Alfonse d'Aragon, elle épouse ensuite Alfonse d'Este en 1501. Ces mariages ne sont que le fruit des manigances de son père. Mais ce dernier meurt mystérieusement en 1503, peut-être empoisonné ou bien atteint de la malaria. Il laissera la papauté dans un piteux état moral. Mais de nombreux artistes auront travaillé pour lui, constituant ainsi un magnifique patrimoine.

Retour à la liste
Crédits photos Fond : Contes et Rencontres 2019