Le Ventre à l’air

Du 07/04/2019 au 03/11/2019
Lieu : Le Vallon du Villaret

Le Ventre à l’air

Vernissage le 5 avril à 18h30
En présence des artistes

Cécile Hesse et Gaël Romier sont les deux artistes qui investissent la Tour cette année. Le rez de chaussée vous est ouvert, et des surprises vous attendent sur la porte au bout de la passerelle. Ils ont fait le choix de vous laisser imaginer l'intérieur, le ventre du logis.

C'est une maison pleine de fenêtres. De très grandes, de très petites. C’est une maison forte, pleine de ses d’habitants, de très grands, de très petits. A chaque orifice, du piano nobile* au jour de souffrance*, du cafuron* au fenestrou*, il y a un lit à l’air. Les draps, les traversins, les édredons sont autant de ventres replets.

Le lit à la fenêtre, c’est du linge pas tout à fait propre. L’intimité de la chambre à coucher est exposée au grand jour. Le dedans est retroussé au dehors.

Ce sont des sculptures involontaires, une prolifération textile et matelassée qui vient ourler les ouvertures.

Ce n’est pas une exposition, ce n’est pas une installation, c’est une photographie.
Une photographie sans appareil ni photographe.
Cette photographie, c’est une maison qui donne à voir ses chairs ouvertes.

H&R

* le piano nobile, l’étage noble avec ses grandes ouvertures, désigne ici le premier étage, celui du maître de la Tour, au dessus de la grille épaisse de la façade sud
* le jour de souffrance est une minuscule fenêtre. Il y en a trois, tout en haut de la façade ouest
* les cafurons et les fenestrous sont des lucarnes ou des petites fenêtres , en arpitan et en occitan. Ce sont les plus nombreuses de la Tour


Photographes-constructeurs, Hesse et Romier fabriquent des situations, des réalités nouvelles où les objets prennent vie. Les corps s’animalisent, les lieux deviennent des espaces hors du temps. La question humaine est centrale dans leur travail, bien que paradoxalement, la figure soit le plus souvent absente, existant par ellipse. Il observent ce qui nous rend uniques, mettant en lumière les contours étranges de notre insaisissable nature.

Organisation :
Retour à la liste
Crédits photos Fond : Phot'Aubrac 2019-Cécile_FockChowTho