EXPO CAROLINE DUCHATELET : Samedi 15 juin

Du 01/07/2020 au 30/10/2020
Lieu : Domaine de Boissets

Comment nommer ce relief des causses, ni collines, ni montagnes ? Des vagues plutôt. Des vagues minérales, hautes. C’est un vaste plateau qui s’étire en courbes. Ce sont des jours de silence bruissant d’herbes, d’oiseaux, ponctué de l’aboiement colérique des chevreuils, des cavalcades sourdes des mouflons et des sangliers. Ce sont des aubes venteuses, pleines d’air et d’eau. L’arc de la voûte du ciel est immense, rien ne le brise ni ne le confine. De ce concert de ciel, de roche, de lumière et d’eau, ne retenir qu’une ou deux notes monocordes : filmer a minima ce paysage étendu et si large. Ne pas en faire image mais tenter d’en approcher le rythme d’un jour, une respiration.

 

Samedi 15 juin
video HD, 2020

« Matin. Brouillard vivant, mouvant, mouillé, des nappes d’épaisseur variable, des épaisseurs d’air, des intensités diaphanes. Lutte douce entre la brume et la lumière. La lumière s’y densifie, s’y estompe, s’y renforce, s’y évapore. C’est un monochrome vibrant, gris et humide. Un tulle gris couvre les reliefs, les efface. C’est un vaste tamis dans lequel le paysage est dissous en poussière d’eau, en particules grises mobiles, une toile d’où émergent des nuances infinies, des ombres qui fondent du bleu au gris au blanc, un écoulement vaporeux. Parfois, une veine de lumière, un fragment de roche - une poussée de la forme. »

 

Caroline Duchatelet, 2020

Organisation :
Retour à la liste
Crédits photos Fond : Phot'Aubrac 2019-Cécile_FockChowTho